Recrutement

Les contrats d’apprentissage en 2019

Bonne année et bienvenue en 2019 !

L’année dernière, nous avons parlé des changements concernant les stages en 2018.

Cette année, les changements concernent davantage le contrat d’apprentissage. Une réforme vient favoriser l’accès et le recours à ce type de formation.

Faisons un tour d’horizon de ses avantages et de ce qui change en 2019 !

 

 

Avantages du contrat d’apprentissage

 

 

Les bénéfices de la période d’apprentissage sont nombreux, pour l’entreprise ainsi que pour l’apprenti.

 

Il s’agit d’une formation professionnalisante, en conditions réelles de travail. Ce qui la rend d’autant plus efficace.

A l’issue de sa formation, l’apprenti est ainsi opérationnel et a pu accumuler de l’expérience. Ce qui favorise son employabilité.

C’est l’occasion pour l’entreprise formatrice d’embaucher en CDI un collaborateur correspondant à ses attentes, sans risque et sans procédure spécifique de recrutement.

Ce dernier a déjà été intégré et formé, à moindre frais, pendant sa période d’apprentissage !

 

Tout comme pour un stagiaire ou un nouveau salarié, l’intégration de l’apprenti n’est pas à négliger. D’autant plus que ce dernier peut faire partie de l’entreprise pendant 3 ans, voire pour une durée indéterminée.

L’accueil et la formation de l’apprenti doivent également être progressifs. Il ne s’agit pas de le submerger d’informations, qu’il ne pourra pas retenir en intégralité. C’est à ce prix que l’entreprise se voit accorder des avantages financiers (exonération de charges salariales et rémunération plus faible). En échange, l’apprenti bénéficie d’une formation sur le terrain, le rendant rapidement performant.

 

 

Le contrat d’apprentissage en 2019

 

 

La réforme du contrat d’apprentissage a pour objectifs de favoriser son accès, ainsi que l’indépendance des apprentis.

Voici les changements les plus notables :

  • Le salaire minimum augmente de 2% pour les jeunes de 16 à 20 ans (ce qui représente environ 30€ nets par mois).

 

  • A partir de 18 ans, une aide forfaitaire de 500€ est également accordée pour le permis de conduire.

 

  • La limite d’âge de 26 ans est étendue à 30 ans ! Au-delà de 26 ans, la rémunération minimale est le SMIC (qui s’élève à 10€03 brut de l’heure en 2019).

 

  • Des journées d’informations vont être organisées, dès la 4ème, au cours desquelles les élèves pourront rencontrer des apprentis et des professionnels. Ce qui permet d’avoir une vision du terrain et des perspectives d’avenir.

 

  • Une « prépa » est mise en place dans les CFA pour les élèves ne pouvant pas accéder directement au parcours d’apprentissage.

 

  • Les entreprises pourront débuter le contrat d’apprentissage à tout moment de l’année. A l’inverse, en cas de rupture anticipée, l’apprenti ne perd pas son année.

 

  • La durée minimale de travail hebdomadaire n’est plus limitée à 35 heures, mais à 40, pour certains secteurs (notamment : BTP, Boulangerie-Pâtisserie)

 

Les nombreux avantages du contrat d’apprentissage, ainsi que ces nouvelles mesures, devraient favoriser le recours à ce type de formation. Alors n’hésitez plus !

 

Yohanna Gomez

Tagged , , , , ,

About Yohanna Gomez

Psychologue du Travail Consultante
View all posts by Yohanna Gomez →

Laisser un commentaire