Organisation du Travail, Risques Psychosociaux

Comment favoriser l’Equilibre entre Vie Privée et Vie Professionnelle en 3 points ?

 

En cette période de vacances d’été, chacun se projette et souhaite profiter au mieux de cette pause annuelle indispensable.

C’est l’occasion d’aborder l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle plus en détail.

 

 

Work / Life Balance

 

 

Anciennement nommé Work / Family Balance, nous prenons en compte aujourd’hui l’ensemble des éléments de la sphère privée dans l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

work-life-balance

 

Nous prenons ainsi en compte l’équilibre entre les différents rôles, responsabilités et engagements que nous prenons :

  • Travail
  • Couple
  • Parentalité
  • Bénévolat
  • Sport
  • Loisirs …

 

Il peut y avoir des interférences entre ces différents domaines. Dernièrement nous parlons également d’actions falicitatrices : la satisfaction dans un domaine peut avoir des conséquences positives sur d’autres.

 

Une catégorie de travailleur est particulièrement sensible à cet équilibre : ceux devant s’occuper de leur(s) enfant(s) ET de leur(s) parent(s). Ce phénomène s’appelle « Sandwiched Generation ».

 

 

Conséquences d’un déséquilibre

 

 

Les deux sphères peuvent exercer une pression commune sur l’individu qui se retrouve dépassé par la situation. Mais il est plus fréquent que le travail ait des répercussions sur la vie privée. En effet, il est plus difficile de ne pas répondre aux demandes de l’entreprise qu’à celles de l’entourage.

 

En cas de conflit entre les heures passées au travail et le temps que l’on désire dédier à la famille et/ou aux loisirs, des conséquences peuvent apparaître.

 

justice-1296381_960_720.png

 

Au niveau du salarié :

 

Au niveau de l’entreprise :

  • Coût économique de l’absentéisme
  • Diminution de la productivité et de la motivation

 

 

Facteurs individuels

 

 

Chacun accorde un degré d’importance différent à la sphère professionnelle et privée, qui sont d’ailleurs plus ou moins perméables en fonction de l’individu.

 

Trois hypothèses existent à ce sujet :

  • Segmentation

Les domaines de vie sont imperméables et ne s’influencent pas.

  • Compensation 

En cas d’insatisfaction dans un domaine de vie, l’individu tente de compenser et se jette à corps perdu dans un autre. Cela peut donc engendrer des « démissionnaires » (insatisfaction professionnelle) ou au contraire des « bourreaux de travail » allant jusqu’à l’épuisement professionnel (insatisfaction personnelle).

 

  • Généralisation ou Débordement

Lorsque les choses vont bien ou mal, cela déborde sur les autres domaines de la vie. Bien que l’on observe surtout un débordement du travail sur la vie privée, cela peut aller dans les deux sens (causalité réciproque).

 

C’est pourquoi il convient d’accompagner un collaborateur en cas d’événement majeur de la vie privée (maladie / accident / décès d’un proche etc.).

 

Plusieurs modèles viennent expliquer le degré d’importance et l’imperméabilité des sphères privées et professionnelles en fonction des individus et des situations.

 

 

Modèle de l’instrumentalité 

 

 

Tools.svgLe travail est considéré comme un outil permettant de « gagner sa vie » et subvenir aux besoins de la famille. Dans ce cas, le collaborateur privilégie donc la sphère privée. Cela peut se ressentir dans son engagement professionnel qui peut être plus faible que celui d’autres collaborateurs.

(Pour rappel : l’engagement professionnel dépend en grande partie de l’équilibre entre besoins du salarié et demandes de l’entreprise).

Il est alors particulièrement apprécié que les besoins personnels soient pris en compte et que le droit à la déconnexion soit respecté. Dans ce cas, le collaborateur ne souhaite pas voir son travail interférer avec sa vie privée.

 

 

Modèle du conflit 

 

 

Dans notre société actuelle, il n’est pas rare de remplir plusieurs rôles. Seulement, nous disposons d’une quantité de ressources limitées : temps, énergie et attention.

En épuisant une trop grande quantité de ressources, un rôle peut entrer en conflit avec un autre.

Ce dernier diminue si l’individu choisit de privilégier l’un des domaines de sa vie. Cela engendre alors un affect positif, ce qui peut se répercuter dans d’autres domaines. Nous sommes alors en présence d’enrichissement affectif.

 

Plusieurs stratégies de coping (adaptation) peuvent alors être adoptées :

  1. Augmentation des ressources
    • Demande d’aide, de soutien social
    • Organisation en fonction des objectifs
  2. Diminution de la demande
    • Réduction des activités sociales et des attentes personnelles
    • Priorités et limitation du travail supplémentaire

 

 

Comment parvenir à un équilibre ? 

 

 

Le temps alloué aux activités professionnelles et personnelles est la majeure source de conflit entre ces deux sphères. La réorganisation du temps de travail est alors la grande clef pour un meilleur équilibre.

 

Time-Allocation

 

Voici quelques mesures permettent de gérer les plages horaires indésirables (comme les jours de fête et les jours fériés) :

  • Offrir le choix parmi ces créneaux (par exemple travailler à Noël ou le jour de l’an) avant de l’imposer en cas d’absence de choix du collaborateur
  • Offrir une prime spéciale
  • Faire preuve de reconnaissance à la fin du service

Afin de faire preuve d’égalité, les managers peuvent montrer l’exemple en travaillant de la même façon en ces périodes indésirables.

 

Pour faire face à des difficultés personnelles plus ou moins ponctuelles, plusieurs solutions peuvent être proposées au collaborateur :

  • Télétravail
    • (recours provisoire ou non, en fonction de l’activité)
  • Congés payés pour motif personnel
    • Congés sans solde au-delà d’un certain seuil
  • Temps partiel volontaire
    • (recours provisoire ou non)

Cela permet d’ouvrir le dialogue et d’éviter l’absentéisme, l’isolement, voire le retrait de l’entreprise.

 

De façon générale, des horaires aménagés et flexibles sont un facteur majeur de conciliation entre les sphères privées et professionnelles.

Il est souhaitable de proposer un planning variable chaque mois, laisser la possibilité de s’échanger des créneaux entre collègues et privilégier le volontariat. Cela permet aux collaborateurs d’avoir plus d’autonomie, de contrôle et de flexibilité. Ce qui a un impact particulièrement positif sur la satisfaction et la motivation.

Cette souplesse permet de fidéliser les collaborateurs, tout en réduisant l’absentéisme car ces derniers peuvent s’organiser pour faire face à leurs responsabilités personnelles et professionnelles.

 

Même si, dans les faits, ces aménagements ne sont pas toujours possible, faire preuve d’ouverture à ce sujet permet aux collaborateurs d’accepter plus facilement les situations provisoires difficiles.

Les prises de décision et la distribution du planning sont alors considérées justes, ce qui a des effets positifs sur la motivation, la satisfaction et l’engagement professionnel.

 

 

Bilan

 

 

En fonction de l’importance accordée aux sphères privées et professionnelles, un déséquilibre peut engendrer des conséquences néfastes pour l’entreprise, ainsi que pour la santé et la vie du collaborateur.

 

Pour y faire face, l’individu peut décider, plus ou moins consciemment, de moins s’investir dans la vie privée ou au travail.

 

Une organisation du temps de travail flexible permet de fidéliser les collaborateurs et favoriser leur satisfaction, motivation et engagement professionnel.

Le respect des besoins personnels et du droit à la déconnexion permet au collaborateur de se ressourcer hors temps de travail.

L’équilibre entre ces deux sphères est d’autant plus important qu’en cas de satisfaction, cela peut se répercuter dans l’ensemble des domaines de la vie.

 

Yohanna Gomez

Tagged , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire