Evénement

Inégalités entre hommes et femmes au travail, toujours d’actualité ?

womens-power-454873_960_720

 

Bonne Journée Internationale des Femmes à toutes !

Après une lutte acharnée pour l’égalité des sexes, qu’en est-il aujourd’hui dans le monde du travail ?

 

 

Inégalités Salariales

 

 

business-world-541430_960_720

En Septembre 2017, la Direccte a publié une étude sur les inégalités salariales qui sont malheureusement encore d’actualité.

Bilan en France : 

  • Les femmes ont un salaire brut annuel en moyenne 27% plus faible que celui des hommes.
  • Les hommes ont un taux d’emploi supérieur de 13%.

Cet écart s’expliquerait partiellement par le fait que les femmes ont tendance à se diriger vers un emploi car elles le jugent intéressant. Tandis que les métiers à dominante masculine et donc proposés en priorité aux hommes, sont plus rentables. Les hommes sont donc davantage incités à choisir un métier qui rapporte plus.

Toutefois cet écart de rémunération entre hommes et femmes ne s’explique pas entièrement selon le Ministère du Travail.

 

Des économistes ayant participé au rapport de la Direccte préconisent des rémunérations adaptées à un « travail équivalent ». Cela peut sembler couler de source, mais n’est que très peu appliqué.

Ainsi, des données comme le genre ne devraient pas entrer en considération dans le calcul des rémunérations. Ce qui importe davantage ce sont les contributions de chaque collaborateur.

L’expérience n’étant d’ailleurs pas prédictive du niveau de contribution à l’entreprise. Un collaborateur ayant moins d’expérience peut contribuer autant, voire davantage, que son aîné.

Les entretiens annuels sont l’occasion de reconsidérer la question et se questionner sur la contribution du collaborateur et la rémunération qu’il mérite.

 

 

Plancher de verre

 

 

executive-511702_960_720

 

Malgré la Loi Copé-Zimmerman visant un quota de 40% de femmes en conseil d’administration, le plancher de verre subsiste.

Il existe encore un trop grand nombre d’entreprises où les postes à haute responsabilité sont réservés aux hommes.

Les entreprises plus jeunes et/ou innovantes donnent davantage accès à ce type de postes à des femmes.

 

Il est grand temps de s’ôter de la tête l’image de la femme maternante, qui d’ailleurs risque de s’absenter pour des « congés maternités ». Le congé parental d’éducation n’est pas réservé aux mères mais accordé sans distinction au père.

Vie familiale et vie professionnelle ne sont pas incompatibles et peuvent se mener de front sans que cela se fasse au détriment de la carrière ou de l’éducation des enfants. Organisation et télétravail sont des solutions toutes indiquées !

D’autant plus que chaque femme a ses propres projets. Celles qui préfèrent s’épanouir à travers leur carrière sont de plus en plus nombreuses.

Ce n’est plus réservé aux hommes !

 

 

Discrimination

 

gender-equality-1977912_960_720

 

Trop souvent la différence est faite entre les hommes et les femmes, allant même jusqu’au harcèlement sexuel. Le cas d’hommes victimes de harcèlement sexuel demeurant des cas isolés.

Les propos sexistes sont formellement interdits, qu’il s’agisse d’une « blague de mauvais goût » ou de propos intentionnellement dégradants. La législation en la matière s’est endurcit depuis 2016. Il en va de la responsabilité de l’employeur de protéger ses salariés contre ces agissements.

 

Sans aller jusqu’aux prud’hommes, il est recommandé dans un premier temps d’instaurer un dialogue. Les réactions à chaud peuvent envenimer la situation. Il vaut mieux en parler en entretien individuel en expliquant pourquoi ces propos sont à caractère sexistes et blessants, sans en accuser directement l’auteur. Cela est valable que vous soyez la victime, un témoin ou l’employeur.

 

 

Bilan 

 

 

A travail égal : traitement égal. 

Ce qui compte ce sont les contributions de chaque collaborateurs. La politique de rémunération devant s’appuyer sur cela et non sur des questions de genre.

Les opportunités de carrière ne devraient pas être conditionnées par la probabilité qu’une femme fonde une famille. Père et mère sont autant concernés l’un que l’autre.

L’inégalité entre hommes et femme subsiste. De plus en plus de femmes accèdent à des postes à haute responsabilité, mais il y a encore des efforts à faire. D’autant plus que les femmes se sont montrées efficaces à ces postes. Le management n’étant d’ailleurs pas réservé aux hommes.

Bon nombre de femmes sont encore victimes de harcèlement sexuel, y compris au travail. Bien que cela soit fortement réprimandé pénalement et aux prud’hommes.

Un projet de loi était discuté hier au Conseil des Ministres. Il sera présenté fin Mars 2018. Son objectif est de lutter contre les violences sexistes et sexuelles et réduire l’inégalité entre hommes et femmes, y compris au travail.

Nous sommes sur la bonne voie. Les différences de genre ne devraient pas avoir autant d’importance. Que l’on soit un homme ou une femme, nous devrions avoir droit à une égalité de traitement et être récompensés au travail en fonction de notre contribution.

 

Bonne journée aux femmes, ainsi qu’aux hommes !

Yohanna Gomez

 

Tagged , , , ,

About Yohanna Gomez

Psychologue du Travail Consultante
View all posts by Yohanna Gomez →

Laisser un commentaire